le grave idéal, c’est quoi ?

une très intéressante discussion en cours sur diyaudio qui traite de l’amélioration de le qualité du grave dans une pièce d’écoute basée sur l’augmentation de sources. Y participent entre autres, Earl Geddes, Todd Welti (Harman), John Kreslowsky,…

Un aspect particulièrement discuté est celui des modes propres : sont-ils un mal ou un bien ? Earl Geddes a depuis longtemps dit, et à juste titre, que sans mode propres, il n’y a pas de grave dans une pièce. Alors que la mode (depuis 50 ans et surtout depuis que l’on sait égaliser avec des PEQ) est de combattre ces modes !

Le conseil de Earl Geddes :

- achetez plusieurs subs différents, pas cher (ou les mêmes mais bouchez quelques évents et/ou alourdissez quelques membranes, l’important, c’est qu’ils ne soient pas tous pareils). Il ne faut quand même pas des subs trop pourris, il y en a des corrects à 200€ pièce.

- mettez-les presque n’importe où (le premier dans un coin, le deuxième au milieu d’un mur opposé, les autres n’importe où)

- et voilà, c’était dans la série "pour avoir le meilleur grave du monde"

Leave a Reply