Faut-il traiter acoustiquement ?

Le local d’écoute est l’antépénultième maillon de la chaîne de reproduction sonore, avant l’oreille et le cerveau (ça en jette, non ?). Ceux qui s’y connaissent un peu se désolent du manque d’attention apporté au local. Mais est-ce vraiment nécessaire de traiter le local ? Et pire, mal traité, n’est-ce pas moins bien que pas traité du tout ?

Les études acoustiques ont presque toujours porté sur l’acoustique des salles (grandes) ou sur le traitement des lieux professionnels. Qu’en est-il des salons de Mr et Mme Tout-le-monde ?

Deux papiers importants écrits par des vrais spécialistes apportent un éclairage un peu à contre-courant :

  • Floyd Toole a publié “Loudspeakers and Rooms for Sound Reproduction – A Scientific Review”, J.Audio Eng. Soc., vol. 54, pp. 451-476 (2006 June)” Extrait : “Any device inserted into a reflected sound path—reflector, absorber, or diffuser”should perform uniformly well at all frequencies above the transition frequency region, say, 200 to 300 Hz. This is in order to preserve the spectral balance of the loudspeakers, to uniformly attenuate the full spectrum of reflections, and to ensure that the precedence effect is maximally effective”, à  voir un avant-goût ici et ici. Mais je ne peux que vous conseiller de chercher le papier complet (empruntez-le, volez-le, mais surtout lisez-le)
  • Siegfried Linkwitz a présenté une conf à  l’AES à l’automne 2007 que chacun doit lire, c’est ici. Extrait : Reflections generated by the two loudspeakers should be delayed copies of the direct sound to the listener. The delay should be greater than 6 ms. The high frequency content of the reflections should not be intentionally attenuated……The requirement for full spectral content of the reflections rules out the use of frequency dependent absorbers on the room surfaces. The various commercially available foam or fiberglass panels absorb predominantly higher frequencies only and would color the room reflected sound dynamically to where it no longer can be cognitively separated from the direct sound. This then argues for relatively live room acoustics that are determined by the “normal stuff of life” with which the room is filled and decorated, acoustics with which we are intimately familiar as normal.

En résumé, plutôt plein de meubles que du traitement acoustique ou alors un traitement qui soit efficace sur une large bande (au-dessus de 200Hz) donc au moins 10cm d’épaisseur de laine de verre dense (plus de 50kg par m3), sinon rien. A lire et à méditer….

One Response to “ Faut-il traiter acoustiquement ? ”

  1. OndesX Says:

    Bonjour,

    Adepte de la première heure d’un UltraCurve DSP 8000 aujourd’hui un peu dépassé, j’ai fait évoluer ma section “lecture” et me suis servi d’abord d’un PC puis maintenant d’un Mac sous iTunes et le lossless d’Apple. J’aimerais refaire directement sur mon Mac et iTunes ce que je faisais auparavant avec mon Behringer… Est-ce-que Romm EQ Wizard en est capable ou sert-il uniquement à relever des courbes de réponse en fréquence ? Sinon, Align semble adapté à cette tâche, mais y-aura-t-il un jour une version Mac ?
    Merci de ta réponse,
    OndesX

Leave a Reply