Le scandale du glyphosate

n’est pas celui que ….

Une seule étude, celle du CIRC en 2015, classe le glyphosate en “probablement cancérigène” (groupe 2A), comme la viande rouge ou les boissons chaudes. Et moins cancérigène que le jambon….

Les conclusions de dizaines, voire de centaines d’autres études sont différentes : aucune preuve de cancérogénicité pour l’homme.

Concernant les abeilles, insectes,… le glyphosate n’apparait pas non plus comme nocif.

C’est une bonne chose que les lobbys écologistes soient devenus puissants, mais ils ne devraient pas imposer des points de vue idéologiques contre les vérités scientifiques. Avec l’appui des des médias et maintenant des tribunaux…

Le vrai danger est qu’un produit inoffensif soit remplacé par des produits réellement nocifs !

Leave a Reply